Les joyaux historiques de Silkeborg

     

Une jolie promenade au bord de l’eau à Silkeborg, au cœur du Pays des Lacs danois, associée à une fascinante rencontre face-à-face avec l’Homme de Tollund au musée historique.

Cette excursion nous mène d’abord à une passerelle sur la rivière Gudenå. quelques minutes à pied seulement de la gare de Silkeborg, qui offre une vue magnifique sur la ville, la rivière et la forêt.

Une fois sur la rive opposée de la Gudenå, nous empruntons un sentier pittoresque le long de cette charmante rivière, qui est aussi la plus longue du Danemark. Son nom signifie en fait "Rivière Divine" (pour d’autres raisons, très anciennes, mais nous aurons l’occasion bientôt d’en savoir plus!).

Cette belle balade nous amène à l’écluse, et là nous commençons à passer l’ancienne usine à papier, dont beaucoup des bâtiments originaux sont toujours debout. Elle a été fondée dans les années 1840, quand Silkeborg était encore un petit village. C’était à l’époque une des meilleures fabriques de papier au monde (peut-être parce qu’elle était alimentée par les eaux de la rivière divine!) Elle abrite maintenant le théâtre, un hôtel, des cafés et restaurants branchés au bord de la rivière, et son propre musée.

De retour à la rivière, transformée à présent en un long et agréable lac, nous atteignons le château de Silkeborg... Ou plutôt, un joli promontoire de verdure sur lequel on peut encore voir les fondations du château médiéval depuis longtemps disparu. Ici, je vous raconte l’histoire et les légendes qui s’y rattachent, tandis que nous arpentons les vestiges tout en profitant de la vue sur Langsø, le Long Lac de Silkeborg.

De là, nous retournons en direction du centre-ville et nous arrivons bientôt au moment fort de cette visite: le musée historique.

Peu de musées historiques incarnent les continuités, ruptures et mystères du temps qui coule de manière aussi frappante que le Musée de Silkeborg, connu sous le nom de Hovedgården, «le Manoir». Construit comme manoir en 1767, il est le bâtiment le plus ancien (et peut-être le plus joli) de la ville. En fait, il est plus vieux que la ville elle-même; ce sont en réalité les ruines du château qui ont fourni une grande partie de la pierre pour sa construction.

Il se trouve que j’ai travaillé à ce musée en 2015, créant une base de données de leurs collections, donc ce sera un plaisir pour moi de vous montrer leurs expositions sur le château de Silkeborg (y compris une reconstruction), la belle céramique de Sorring, et les impressionnantes découvertes locales de l’âge du fer et de l’époque viking.

Mais leur trésor le plus extraordinaire est l’Homme de Tollund, de loin la personne la plus connue - et de fait mondialement célèbre - qui ait jamais vécu dans la région: les restes d’un «homme des tourbières», probablement victime d’un sacrifice. Voir son visage, qui est dans un état de préservation époustouflant, de près est une expérience toute spéciale et émouvante.

Mais le musée est aussi célèbre pour un autre corps également trouvé dans une tourbière acide: la Femme d’Elling, avec sa chevelure à la mode de l’âge du fer.

D'informations

Durée
3 heures
Les excursions - types de propositions
Visite touristique de la ville
A voir dans ce pays
Danemark
Principalement dans la ville
Silkeborg
Frais d'admission ou d'autres dépenses
Oui
Distance parcourue en km
4
Réservez votre temps préféréTarif par groupe de DKK

Guideservice·Danmark - Thorsgade 21 - 5000 Odense C - +45 4156 2859 - info@GuideserviceDanmark.dk - CVR: 31405467
© All copyrights reserved!